titre
photo1
photo2
fr de en
news
Natacha Koutchoumov: note d'intention

Lionel Baier m’a parlé très tôt de son souhait de travailler avec moi sur son film, j’ai donc eu le privilège de pouvoir lire les différentes étapes de l’écriture du scénario, et d’apporter (très modestement), quelques suggestions quant au personnage de Lucie, car c’était le souhait de Lionel Baier.

Très vite il m’a parlé de la profession de Lucie, qui est syndicaliste et travaille avec des sans-papiers. J’ai passé quelques heures avec une syndicaliste sur son lieu de travail. Il ne s’agissait pas de tenter d’imiter une syndicaliste, d’ailleurs les scènes du personnage sur son lieu de travail sont minimes, mais de ressentir quel type de personne va vers ce type de travail.

Je savais aussi que j’allais jouer la fille d’un pasteur, sœur d’un personnage nommé Lionel Baier interprété par son homonyme. Lionel m’a emmenée au culte, chez ses parents (son père est pasteur) et dans plusieurs familles de pasteurs. Finalement, peut être que toutes ces étapes n’ont servi qu’à nous rassurer Lionel et moi, mais je crois qu’elle nous ont surtout permis de mieux nous observer et peut être mieux nous connaître, pour pouvoir devenir frère et sœur de fiction. Finalement je pense que nous avons trouvé cette pudeur, cette connivence, et aussi cet agacement réciproque et nécessaire qui caractérisent les liens familiaux.

Après un mois de tournage en Pologne il nous arrivait même de ne plus nous supporter et de mal nous parler comme des personnes qui se connaissent trop bien. Et même si je joue sa grande sœur dans le film, je l’ai admiré comme une petite sœur admire son grand frère car il fallait beaucoup de courage et une passion dévorante pour le cinéma pour être à la fois auteur réalisateur et acteur.

Il a relevé tous ces défis haut la main, et je me console de ne pas être sa sœur dans la vie, en me disant que sa sœur de fiction, c’est moi.

CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)